Des adolescents délaissent la technologie pendant 23 heures pour combattre la distraction au volant.

Allstate du Canada lance la première édition de l’activité 23 fois non à la distraction en novembre.

TORONTO, le 4 octobre, 2013. – Soixante élèves de l’école secondaire Rick-Hansen à Mississauga, en Ontario, viennent tout juste de passer 23 heures sans utiliser d’appareils électroniques, notamment leur téléphone intelligent, pour attirer l’attention du public sur les dangers de la distraction au volant. Ils ont été les premiers à participer à l’activité 23 fois non à la distraction , qui a été créée pour sensibiliser la population au fait que la distraction augmente de 23 fois le risque d’accident.

Grâce à l’activité 23 fois non à la distraction , Allstate du Canada, compagnie d’assurance diversifie sa campagne annuelle de sensibilisation aux dangers liés à la distraction au volant. L’entreprise invite ainsi les adolescents de partout au pays à emboîter le pas aux élèves de l’école Rick-Hansen les 22 et 23 novembre 2013 et à se délaisser de leurs appareils électroniques pendant 23 heures.

 « Nous en sommes à la quatrième édition de la campagne Passons à l’action contre la distraction , indique Saskia Matheson, porte-parole d’Allstate du Canada. Nous cherchons, au moyen de cette campagne, à sensibiliser la population aux risques et aux conséquences de la distraction au volant. L’idée de l’activité 23 fois non à la distraction nous est venue lorsque nous avons constaté que les accidents d’automobile sont la première cause de décès chez les jeunes au Canada et que les adolescents représentent la portion de la population qui utilise le plus les appareils électroniques, comme les téléphones intelligents et les lecteurs de musique. N’oublions pas que les adolescents d’aujourd’hui sont les dirigeants de demain. Il est donc primordial de favoriser l’adoption de bonnes habitudes de conduite qui dureront toute la vie. »

En dépit des lois votées pour l’éliminer, la distraction demeure un danger sur nos routes. Selon un sondage effectué en 2013 pour le compte d’Allstate du Canada par Abacus data, 90 % des répondants ont admis se laisser distraire quand ils conduisent. Il s’agit d’une augmentation de 15 % par rapport au sondage réalisé sur le même sujet pour Allstate du Canada en 2010.

Les élèves et les membres du personnel de l’école secondaire Rick-Hansen ont été les premiers à collaborer avec Allstate et à prendre part à l’activité 23 fois non à la distraction . Ils organisent par ailleurs plusieurs autres projets en octobre, le Mois de la sensibilisation contre distraction au volant de l’école.

« Nous avons été directement touchés par les effets de la distraction au volant à l’école, raconte Sandra Dussiaume, directrice de l’école Rick-Hansen. Nous voulons tout faire pour éviter que de tels accidents se répètent. » Au moyen de cette activité, Allstate du Canada cherche à montrer à la population que si des jeunes sont capables de se passer de leurs appareils électroniques pendant 23 heures, conduire sans envoyer de textos ni effectuer d’appels ne devrait pas poser de problème.

Les élèves de l’école ont remis leurs appareils électroniques aux organisateurs de l’activité le 3 octobre à 13 h. Ils ont par la suite passé la nuit à l’école et participé à une panoplie d’exercices de consolidation d’équipe et d’ateliers portant sur la communication directe et l’argumentation. Certains faits sur la distraction au volant y ont également été abordés. Par exemple :

  • Les données de Transports Canada de 2010 indiquent que les 15 à 24 ans représentent près de 23 % des décès sur la route.

  • La distraction au volant est la cause d’environ 4 millions d’accidents de la route chaque année en Amérique du Nord. [i]
  • Les conducteurs qui utilisent leur cellulaire au volant sont 23 fois plus à risque d’avoir un accident que les conducteurs non distraits. [ii]

Même si l’activité vise en premier lieu les adolescents, l’ensemble de la population est invité à s’engager à se passer d’appareils électroniques pendant 23 heures les 22 et 23 novembre en se rendant au www.23foisnondistraction.ca . Les utilisateurs d’un compte Facebook ou Twitter peuvent en outre télécharger un avatar personnalisé à afficher sur les réseaux sociaux pour montrer à leurs proches qu’ils se déconnectent du cyberespace pour la durée de l’activité.

Pour obtenir davantage de renseignements sur les autres activités de sensibilisation d’Allstate du Canada sur la distraction au volant, ou encore pour parler à un porte-parole d’Allstate du Canada, visitez :

Site Web : attentif-au-volant.ca

Blogue : blogue.attentif-au-volant.ca

Facebook : facebook.com/attentifauvolant

Twitter : twitter.com/attentifvolant

Visitez notre page Facebook pour voir des photos prises durant les 23 heures de l’activité. Il est également possible d’obtenir un rouleau B de l’événement sur demande.


[i] http://distracteddriving.caa.ca/education/index.php

[ii] http://www.post-gazette.com/stories/business/legal/texting-while-driving-ban-will-be-hard-to-enforce-323837/

Les représentants des médias du pays qui désirent effectuer une entrevue avec un porte-parole d’Allstate et discuter de la campagne nationale de l’entreprise sont invités à présenter leur demande à l’adresse fox@thornleyfallis.ca .

Jennifer Fox

Thornley Fallis Communications
Tél. : 416-515-7517 poste 350
fox@thornleyfallis.ca

À propos d’Allstate du Canada, compagnie d’assurance

Allstate du Canada, compagnie d’assurance est un chef de file parmi les producteurs et les distributeurs de produits d’assurance auto et habitation. La société a été inscrite récemment au palmarès des Employeurs de choix au Canada d’Aon Hewitt. Le réseau en bonnes mainsMDpermet aux consommateurs de joindre Allstate par l’intermédiaire d’une de ses 82 agences présentes dans les communautés, de son site Internet à l’adresse www.allstate.ca ou de son Centre du service à la clientèle au 1-800-allstate. Allstate du Canada est une entreprise socialement responsable qui soutient de nombreux organismes sans but lucratif, notamment MADD Canada (Les mères contre l’alcool au volant), Échec au crime, Centraide et Jeunes entreprises. Allstate du Canada travaille également en collaboration avec les organismes Accident Awareness et Teens Learn to Drive pour parler des dangers liés à la distraction au volant. Pour en savoir plus sur Allstate du Canada, visitez le www.allstate.ca .

Subscribe

Media

Media