Pas de deux royal – une rencontre artistique

12 octobre 2013 – 23 février 2014

C’est avec grand plaisir que ARoS a eu la chance de présenter une exposition unique du Couple Royal créatif de Danemark.

L’exposition PAS DE DEUX ROYAL – une rencontre artistique , comprend environ 150 oeuvres choisies en étroite collaboration avec Sa Majesté la Reine et Son Altesse Royale le Prince Henrik. Des oeuvres anciennes aussi bien que des oeuvres plus récentes font parties de l’exposition, et les divers thèmes artistiques sont répartis dans 11 galeries d’une superficie totale de 1000 m².

Le Couple Royal porte depuis toujours non seulement un grand intérêt pour les arts mais ils sont aussi l’un et l’autre des créateurs d’art. PAS DE DEUX ROYAL – une rencontre artistique est pensée comme un dialogue rétrospectif entre les oeuvres variées de la Reine et du Prince Consort, et nous invitons les visiteurs du musée à découvrir un univers rare et bien éloigné des activités traditionnelles et représentatives du Couple Royal.

PAS DE DEUX ROYAL
L’exposition présente la Reine en tant que peintre paysagiste, mais vous retrouverez aussi ses textiles d’église, de grandes scénographies, des costumes de théâtre et ses précieux découpages qui, au cours des années, ont occupé sa Majesté, tout en affinant son talent créatif.
Quant au Prince Consort, c’est à travers la sculpture et la poésie qu’il s’exprime, allant de statues chimériques en bronze à un flot poétique de mots.
Nous pouvons voir comment la Reine et le Prince Consort, tout au long de leur vie conjugale, ont, avec beaucoup de talent, transformé leurs expériences communes en art, chacun à sa manière – et en utilisant divers médias. Ainsi, la Reine s’intéresse surtout à la grandeur de la nature au détriment de la figure, tandis que le Prince, dans ses sculptures, se focalise essentiellement sur le corps animal et humain et souligne – par son utilisation fréquente des mots ’tu’ et ’je’ dans ses poèmes – les relations humaines.

LES DIX SALLES
A travers des thèmes comme la nature, l’amour, l’imagination et le spirituel, l’art du Couple Royal s’imprègne de sentiments et expressions variés. Sous dix titres faisant référence aux dix parties de l’exposition, les nombreuses oeuvres de la Reine et du Prince Consort engendrent – salle par salle – un dialogue fructueux.

Les dix salles s’intitulent de la façon suivante :

Salle 1. Introduction
PAS DE DEUX ROYAL – une rencontre artistique prend son élan dans la jeunesse du Couple Royal quand, indépendamment l’un de l’autre, ils s’initient à la peinture sur porcelaine. Le Prince Consort demeurait avec sa famille en Indochine lorsque la Reine représentait la nouvelle génération de la famille royale au palais d’Amalienborg à Copenhague. On trouve aussi dans cette salle l’oeuvre la plus ancienne de l’exposition, datant de 1947: une petite ébauche d’un bouquet de soucis, réalisée par la Reine à l’âge de 7 ans. Un tableau que la Reine elle-même considère comme décisif pour sa carrière artistique ultérieure.

Salle 2. Imagination et réalité
Dans cette partie de l’exposition, les petits animaux chimériques en bronze du Prince Consort se mélangent aux aquarelles évocatrices de la Reine, réalisées au Groënlande, de même qu’un paysage imaginaire s’étale devant nous dans sa série d’aquarelles titrée Landskaber til tabte sagn (Paysages pour des légendes perdues) , de 1976-78.

Salle 3. Création
Les rapports du Couple Royal à l’histoire sainte, au christianisme et au spirituel dans une perspective plus large sont thématisés dans cette salle. Ici une sélection des manteaux d’évêques et des chasubles – prêtés à ARoS par des églises du Danemark entier – est présentée, tandis que le Prince Consort contribue avec deux sculptures. L’une est une image de Christ dont l’expression révèle la fascination du Prince Consort pour l’art africain, l’autre La Main du Createur, de 2013 .

Salle 4. L’Amour – La nature
Le buste du Prince Consort, que l’on retrouve habituellement à l’entrée principale du château de Marselisborg à Aarhus, joue un rôle primordial dans cette salle. La particularité de la sculpture réside dans sa dualité puisque, de face, elle s’inspire du corps masculin tandis que, de dos, elle présente des formes féminines. Les tableaux rouges et verts accrochés aux murs expriment la fascination de la Reine pour la nature et pour les voisinages immédiats du Couple Royal. On retrouvera notamment dans cette salle des interprétations de Fredensborg Slotsallé et du jardin des roses de Marselisborg.

Salle 5. Les poèmes
Chez le Prince Consort la fascination pour les mots s’installe dès l’enfance. Pourtant, ce n’est qu’à l’âge de 64 ans qu’il trouve le courage de partager ses vers et ses rimes avec le public danois, lors de la publication de son recueil de poésies Cantabile en 2000. Depuis, six recueils ont suivi, et le Prince Consort a enrichi l’esprit de milliers de personnes, notamment par la lecture à haute voix de ses oeuvres poétiques.
L’espace de poésie dans PAS DE DEUX ROYAL – une rencontre artistique est mise en scène comme un ventricule du coeur d’où sort la voix du Prince Consort, récitant un corpus de poèmes, sélectionnées personnellement par lui pour leur diversité thématique aussi bien que pour leur ambiance variée.
Le Prince Consort a enregistré les poèmes en français, leur langue première. Une traduction danoise est enregistrée par l’acteur Joen Bille.

Salle 6. L’espace noir´
De vrais trésors se trouvent dans l’espace noir/rouge. Ici sont présentées des oeuvres créées par le Couple Royal en collaboration avec d’autres artistes. Parmi ceux-ci un magnifique memento mori – un crâne incrusté de diamants, exécuté par le joaillier Torben Hardenberg à partir des dessins du Prince Consort. Ici sont présentés également des pièces d’échec figuratives en bronze du Prince Consort.

Salle 7. Bleu – vert
Dans une série de tableaux bleus-verts la Reine nous présente de sublimes paysages intérieurs. Ces décors monumentaux contrastent avec la sculpture du Prince Consort, Hommage à Jorn, de 2010 – un éloge à l’imagination et l’irrationnel.

Salle 8. La nature comme forme
La série d’images d’os et de pierres de la Reine témoigne de son intérêt pour l’archéologie. Ces tableaux contrastent ici avec deux sculptures du Prince Consort : la sculpture de forme organique, Åbent hjerte (Coeur ouvert) , de 2010, et la sculpture Janus , de 2011, d’une expression futuriste.

Salle 9. Découpage
Les nombreux découpages pleins d’imagination de la Reine ont été utilisés comme décors de tournage de films, notamment La Reine des neiges , 2000 et Les cygnes sauvages , 2009 de Hans Christian Andersen.
La galerie-découpage est mise en scène comme une grotte sombre ou règnent la créativité et les images oniriques. Puisque la Reine puise notamment son inspiration pour ses découpages dans les poèmes de son époux, la voix enregistrée du Prince Consort fait aussi partie de cette installation.

Salle 10. Nouveau mouvement
L’exposition se conclut sur une présentation de nouvelles oeuvres du Couple Royal. Il s’agit des tableaux abstraits les plus récents de la Reine et de la grande sculpture en bronze du Prince Consort, Torso (Torse) , de 2013, que l’on retrouve habituellement au parc du château de Fredensborg. Ainsi le titre de cet espace, "Nouveau Mouvement", désigne à la fois la datation des oeuvres et la continuité du travail artistique du Couple Royal, avec des expressions et techniques toujours inspirées et variées.

PUBLICATION
À l’occasion de l’exposition PAS DE DEUX ROYAL – une rencontre artistique ARoS publie un catalogue richement illustré de 220 pages avec de nouvelles photos du Couple Royal et de leurs nombreuses oeuvres.
Sept écrivains éclairent la production artistique de la Reine et du Prince Consort en plaçant le Couple Royal dans une perspective culturelle plus importante. Le catalogue, en danois, anglais et français, est à vendre à la boutique ARoS pour DKK 299.

Contributeurs au catalogue raisonné:
Jens Erik Sørensen – introduction aux concept et motif de l’exposition.
Ole Nørlyng sur les scénographies et costumes de Sa Majesté la Reine.
Bjørn Nørgaard sur les sculptures de Son Altesse Royale le Prince Consort.
Hans Jørgen Frederiksen sur les manteaux d’évêques et les chasubles de Sa Majesté la Reine.
Else Marie Bukdahl sur les découpages de Sa Majesté la Reine.
Stéphanie Surrugue sur les poèmes de Son Altesse Royale le Prince Consort.
Pernille Taagaard Dinesen sur la peinture de Sa Majesté la Reine.

L’AGENDA
ARoS organise une série de conférences et d’évènements à l’occasion de PAS DE DEUX ROYAL – une rencontre artistique. Parmi ceux-ci:

  • Théâtre de marionnettes Svalegangens Dukketeater: SKIBSDRENGENS FORTÆLLING (Le Conte du Mousse) (12 ans et plus). La scénographie est basée sur les découpages et de nouveaux motifs de la Reine.
    Horaires: 12 et 13 octobre ; 19 et 20 octobre à 11h00 et 14h00.
  • Conférence avec Vibeke Lindhardt, l’auteur du livre Se min kåbe (Voici mon manteau), sur les manteaux d’évêques de la Reine, dimanche 27 octobre à 15h00 à l’auditorium, ARoS.

Pour plus d’informations rendez-vous sur: www.aros.dk

Commissaires d’exposition: Jens Erik Sørensen, directeur ARoS, et Pernille Taagaard Dinesen, conservateur de musée ARoS.

PAS DE DEUX ROYAL - une rencontre artistique est realisé avec le soutien de:

Téléchargement gratuit des photos d’oeuvres exposés sur www.aros.dk / Presse sous réserve d'indiquer la source. Nom d’utilisateur: 123456. Code: 123.

Information supplémentaire:
Bjarne Bækgaard. Chef de communication
ARoS Aarhus Kunstmuseum
M: +45 3066 5142 | T: +45 8730 6618
bb@aros.dk

Tags: