Le plus grand exercice de cyber-sécurité de l’UE à ce jour: Cyber Europe 2014 se tient aujourd’hui

Aujourd’hui, 28 avril 2014, les pays européens donnent le coup d’envoi du cyber-exercice paneuropéen : Cyber Europe 2014 (CE2014). CE2014 est un cyber-exercice hautement sophistiqué, impliquant plus de 600 acteurs spécialistes des questions de sécurité à travers l’Europe.

Plus de 200 organisations et 400 professionnels de la cyber-sécurité à travers l’Europe unissent aujourd’hui leur force dans le cadre de la première phase de l’exercice biennal de cyber-sécurité, Cyber Europe 2014, conduit à grande échelle par l’ENISA. Vingt neuf pays membres de l’UE et de l’AELE y participent.

A cette étape de l’exercice, les participants sont conviés à résoudre plusieurs incidents techniques de cyber-sécurité, correspondant à des cas concrets récents. Dans ce contexte, les participants issus du secteur public (les agences de cyber-sécurité, les CERTs nationaux/internationaux, les ministères et les institutions) et ceux provenant du secteur privé (énergie et télécommunications) doivent examiner et analyser plusieurs scénarios pouvant avoir des conséquences sur la confidentialité, l’intégrité ou la disponibilité des informations confidentielles ou des infrastructures critiques.

L’exercice est organisé tous les deux ans par l’Agence européenne de cyber-sécurité (ENISA) avec la collaboration de tous les Etats membres de l’UE et l’Association européenne de libre échange (AELE). En comparaison avec les  deux derniers exercices qui ont eu lieu en 2010 et 2012, Cyber Europe 2014  a considérablement augmenté en termes de portée, d’ampleur et de complexité. Il se déroulera en trois phases : technique (aujourd’hui), et plus tard dans l’année ; la phase 2 : opérationnelle/tactique et la phase 3 : niveaux stratégiques et politiques. 

Le Professeur Udo Helmbrecht, Directeur exécutif de l’ENISA, fait remarquer que : « les incidents du Cyber Europe 2014 sont très réalistes et simulent des troubles et des crises politiques au niveau paneuropéen, perturbant les services cybernétiques de millions de citoyens à travers l’Europe. Cyber Europe 2014 représente un tournant majeur dans les efforts de renforcement de la coopération en matière de crises cybernétiques, dans la préparation et les réponses à travers l’Europe. Cela améliore la résistance des infrastructures d’information critiques  en Europe ».

  Cyber Europe 2014 a pour objectifs de :

  • tester les procédures actuelles de coopération et les mécanismes de gestion des crises cybernétiques en Europe ;
  • renforcer les capacités au niveau national ;
  • explorer la coopération actuelle entre les secteurs publics et privé ;
  • analyser les processus d’escalade et d’atténuation (au niveau technique, opérationnel et stratégique) ;
  • comprendre les questions liées aux affaires publiques et relatives aux cyber-attaques à grande échelle.

Contexte :

Stratégie de l’UE en matière de cyber-sécurité et la proposition de Directive européenne concernant la Sécurité des réseaux et de l’information

COMMUNICATION relative à la protection des infrasturcutres d’information critiques COM/2009/149

L’agenda numérique européen

Premier exercice Cyber Europe en 2010

Deuxième exercice Cyber Europe en 2012

Les Procédures opérationnelles permanentes de gestion de crises cybernétiques multinationales finalisées par L’UE, les États membres de l’Association européenne de libre-échange (AELE) et l’ENISA

Note :
L’exercice n’aura pas d’effet opérationnel sur les infrastructures d’information critiques des systèmes et des services.

Veuillez noter: traduction. La version anglaise est la seule version officielle

www.enisa.europa.eu/media/enisa-en-francais/   

www.enisa.europa.eu

Pour toute demande d’interview, veuillez contacter : 
Ulf Bergström, chargé de communication et porte-parole, +30 6948 460 143, ou
Demosthenes Ikonomou, chef d’unité, +30 6948 460 142

Tags:

Subscribe

Documents & Links