Isolation des installations HVAC: essentielle pour la sécurité incendie des bâtiments

Le secteur de la construction moderne ne se caractérise pas uniquement par les triomphes de l’architecture contemporaine, mais aussi par des technologies d’installation en perpétuel développement. Des canalisations d’eau et de chauffage aux conduits d’évacuation des fumées et aux cheminées, de l’équipement HVAC aux gaines de ventilation… les systèmes d’installation jouent de nombreux rôles pour assurer la fonctionnalité de nos bâtiments. Parmi ces rôles, la sécurité incendie est l’un des plus importants. Pourquoi une isolation technique correcte doit-elle être prioritaire lorsqu’on parle de la protection passive contre l’incendie d’un bâtiment ?

Conçus pour assurer une circulation efficace de l’air et de l’eau pour le chauffage, la ventilation et le conditionnement d’air, les systèmes HVAC sont souvent considérés comme le « système cardiovasculaire » d’un bâtiment. Puisqu’il est courant de voir des conduites traverser des murs coupe-feu, il est essentiel que ces murs continuent à assurer une protection suffisante contre l’incendie. Ces conduits affaiblissant la résistance globale du compartimentage, une fixation soignée et des matériaux corrects sont nécessaires pour empêcher/minimiser la propagation du feu entre les différents compartiments. Pour cette raison, toutes les ouvertures et les passages de techniques doivent satisfaire à certaines exigences :

  • empêcher la propagation du feu et de la fumée en cas d’incendie ;
  • empêcher toute hausse rapide de la température sur les surfaces de pénétration des techniques et toute ignition potentielle de matériaux combustibles ;
  • maintien de la résistance mécanique en cas d’incendie ;
  • capacité de construire des systèmes HVAC successifs, tout en assurant le maintien de la classe de résistance au feu.

Une question de classe

Pour décrire la résistance au feu des pénétrations techniques, nous utilisons des critères de performance similaires à ceux utilisés pour les structures et les éléments constructifs : une classe de protection contre l’incendie liée à l’intégrité (E) et à l’isolation (I). Généralement, la classe de résistance au feu est accompagnée d’une durée (exprimée en minutes : 15, 30, 45, 60, 90, 120, 180, 240 ou 360) de respect des critères de performance lors d’un essai de résistance au feu standardisé. L’intégrité (E) est la capacité d’une structure de cloisonnement à empêcher les flammes et les gaz chauds à la traverser lorsqu’elle est exposée à un incendie d’un côté, et d’empêcher l’apparition de flammes du côté non exposé à l’incendie. L’isolation (I) définit la capacité de cette même structure à maintenir la hausse de la température de la face non exposée sous des valeurs prédéfinies. La structure atteint son état limite d’intégrité après l’ignition d’une pièce d’ouate ou la présence persistante (plus de 10 secondes) d’une flamme sur la face non exposée. En matière d’isolation (I), l’état limite pour la classe de protection contre l’incendie est atteint lorsque la hausse de température du côté non exposé dépasse 180 °C par rapport à l’état initial. L’analogie entre les critères de performance pour les cloisons et les pénétrations techniques n’est pas une coïncidence. Les classes de protection contre l’incendie (EI) de ces dernières, faisant partie des cloisons coupe-feu, doivent être au moins identiques à celles des structures concernées. La classe de réaction au feu des matériaux d’isolation utilisés ne peut donc être inférieure à la résistance au feu de la structure elle-même. Suivant le type d’installation, différents matériaux et méthodes d’isolation doivent être mis en œuvre.

Protection coupe-feu des pénétrations

Dans les systèmes HVAC et les pénétrations techniques, la méthode d’isolation dépend principalement du type d’installation traversant la cloison coupe-feu. Lors du choix des matériaux d’isolation appropriés, il est recommandé de prendre en compte leurs agréments techniques respectifs. Les solutions de protection contre l’incendie pour conduits et tuyauteries peuvent varier en fonction des normes constructives locales. En réalité, les produits décrits comme étant « incombustibles » ne peuvent pas tous être utilisés pour la protection au feu passive des systèmes HVAC. Néanmoins, les conduits de ventilation et de conditionnement d’air et les conduits d’extraction de fumées doivent toujours être conçus et installés conformément aux normes EN 1366-1 ( Essais de résistance au feu des installations techniques - Partie 1 : conduits de ventilation ) et EN 1366-8 ( Essai de résistance au feu des installations de service - Partie 8 : conduits d'extraction de fumées ). « Il est recommandé de mettre en œuvre de la laine de roche d’une densité de 150 kg/m³ minimum pour protéger l’espace entre le conduit et la barrière constructive. En cas d’incendie, cette solution aide à absorber le feu, la température élevée et les gaz toxiques, assurant ainsi l’intégrité du compartimentage », explique Jim Lindström, Business Area Manager Hvac, Technical Insulation chez Paroc. « Avec à l’esprit les normes les plus sévères en matière de protection passive contre l’incendie, nous recommandons des solutions complexes. Par exemple, PAROC Pyrotech Slab 160, panneau d’isolation incombustible en laine de roche pour la protection au feu des pénétrations associé à PAROC HVAC Section AluCoat T, une coquille en laine de roche avec revêtement en aluminium renforcé, qui complète à la perfection les éléments de pénétrations incombustibles », ajoute-t-il.

Protection au feu des cheminées d’évacuation de l’air et des fumées

En cas d’incendie, les cheminées rejettent les fumées et les vapeurs à l’extérieur du bâtiment ; elles doivent donc être considérées comme des éléments essentiels en termes de sécurité incendie du bâtiment. Les cheminées étant exposées à des températures très élevées au quotidien, elles nécessitent des solutions isolantes incombustibles, mais qui conservent également leur forme et leur résistance à la compression à des températures élevées. En ce qui concerne les systèmes de ventilation, il est également essentiel de choisir un matériau isolant qui empêche les gaz de combustion de refroidir au point de se condenser et de laisser des dépôts corrosifs à l’intérieur du conduit, mettant ainsi en danger toute l’installation. C’est pourquoi il est fortement conseillé de choisir des panneaux et des matelas incombustibles en laine de roche comme protection contre l’incendie des structures en acier, cheminées, chaudières et fours. Plus la densité de l’isolant est élevée, plus longue est la durée de protection contre l’incendie. « PAROC FPS 17 est un panneau de protection efficace, particulièrement pour la protection contre l’incendie des cheminées. Le produit a une densité de 170 kg/m³ et un ATE confirme sa capacité de protection contre l’incendie des structures en acier », explique Jim Lindström .  

Paroc est l'un des principaux fabricants européens de solutions d'isolation économes en énergie pour les bâtiments neufs et rénovés, la marine et l’offshore, l'acoustique et d'autres applications industrielles. Tout au long de ses plus de 75 années d’histoire, le fournisseur finlandais a acquis une réputation en matière d'innovation, de performance de ses produits, d'expertise technique et de durabilité. Paroc vise à demeurer un partenaire innovant et fiable pour un environnement bâti durable.

Paroc emploie environ 2 020 personnes dans ses usines de production en Finlande, Suède, Lituanie, Pologne et Russie ainsi que dans des bureaux de vente situés dans 14 pays européens.

Tags:

About Us

Paroc Group est un fabricant international d'isolation en laine de roche. Notre siège social se trouve en Finlande et nous disposons de sites de production dans quatre pays, ainsi que de bureaux dans 14 pays. Chez Paroc, nous développons notre savoir-faire en matière de production depuis les années 1930. Aujourd'hui, nous sommes le principal fournisseur d'isolation en Finlande, en Suède et dans les pays baltes. Connus sous la marque PAROC et instantanément reconnus à leurs emballages à rayures rouges et blanches, nos produits s'adressent à l'isolation des bâtiments, à l'isolation technique et à l'isolation marine, ainsi qu'à la confection de panneaux-sandwich et de produits d'isolation acoustique. Nous développons et pilotons des concepts de construction, de la rénovation énergétique aux maisons passives, qui permettent de réduire la consommation d'énergie et les émissions des bâtiments, tout en augmentant leur confort de vie. Notre clientèle, très diversifiée, compte aussi bien des constructeurs de maisons individuelles que des architectes, des entrepreneurs, des revendeurs et des constructeurs de bâtiments industriels. Paroc Group est détenue par un grand nombre d'investisseurs institutionnels, ainsi qu'en minorité par les employés de l'entreprise.

Subscribe

Media

Media

Quotes

Il est recommandé de mettre en œuvre de la laine de roche d’une densité de 150 kg/m³ minimum pour protéger l’espace entre le conduit et la barrière constructive. En cas d’incendie, cette solution aide à absorber le feu, la température élevée et les gaz toxiques, assurant ainsi l’intégrité du compartimentage
Jim Lindström, Business Area Manager Hvac, Technical Insulation chez Paroc