La rivalité au hockey transposée dans le Défi sur la conduite prudente en milieu urbain

Calgary bat Edmonton; Montréal est surpassée par Ottawa et Toronto

TORONTO, le 27 novembre 2012 — Après deux mois sans hockey professionnel, les loyaux partisans ont peut-être envie de trouver d'autres façons d'entretenir la rivalité « amicale » entre les villes de la LNH. C'est pourquoi Allstate du Canada lance le Défi sur la conduite prudente en milieu urbain : une analyse sur le taux de fréquence des collisions des clients d'Allstate entre le 1er juillet 2010 et le 30 juin 2012 dans cinq villes ayant une équipe de la LNH (Edmonton, Calgary, Toronto, Ottawa et Montréal).

Dans la Conférence de l’Ouest, c’est Calgary qui l’emporte sur sa rivale, Edmonton, en obtenant des résultats similaires à ceux des équipes pour la saison 2011-2012. En effet, on rapporte un taux de fréquence des collisions par 100 voitures plus faible à Calgary (5,63 %) qu'à Edmonton (6,02 %). Dans la Conférence de l’Est, non seulement Montréal a-t-elle terminé sa saison derrière Toronto et Ottawa, mais, selon les données sur les réclamations d’Allstate du Canada, elle a également terminé derrière ses deux grandes rivales en ce qui a trait à la fréquence des collisions : 8,54 % pour Montréal, 6,12 % pour Toronto et 6,10 % pour Ottawa.

Trois centres urbains ont enregistré une baisse du taux de fréquence des collisions entre 2008-2010 et 2010-2012, soit Calgary (-5,63 %), Edmonton (-4,87 %) et Toronto (-4,76 %).

Allstate du Canada a créé le Défi sur la conduite prudente en milieu urbain pour instaurer un dialogue sur les habitudes de conduite et pour améliorer la sécurité des routes et des communautés en mettant l’accent sur l’importance de la conduite sécuritaire. « Nous constatons avec plaisir une baisse de la fréquence des collisions dans trois des villes visées par le défi. Peu importe à quoi on attribue cette baisse – sensibilisation aux dangers d’utilisation des appareils sans fil au volant, réduction de la vitesse, présence policière accrue sur les routes ou autres motifs que nous ne connaissons pas encore – nous voulons que cette tendance se poursuive, » rapporte Saskia Matheson d’Allstate du Canada.

En analysant les données du Défi sur la conduite prudente en milieu urbain, Allstate du Canada a constaté une tendance préoccupante concernant la période au cours de laquelle surviennent les accidents et la gravité des blessures. « Les conducteurs seront peut-être surpris d’apprendre que nos données sur les réclamations et nos études montrent que la plupart des accidents mortels surviennent lorsque les conditions routières sont bonnes et que la chaussée est sèche, explique Saskia Matheson. La vitesse est souvent mise en cause dans les accidents. »

Allstate du Canada rappelle aux conducteurs que les accidents peuvent se produire en tout temps durant l’année, et non seulement lorsque les conditions météorologiques sont défavorables. « Nous invitons tous les conducteurs à la tolérance et à la vigilance au volant afin que les routes soient plus sûres pour les conducteurs, les passagers, les piétons et les cyclistes, ajoute Saskia Matheson. Gardez vos mains sur le volant, vos yeux sur la route et concentrez-vous sur la conduite. »

Faits marquants du Défi sur la conduite prudente en milieu urbain

  • Bien qu'Ottawaait enregistré un taux de fréquence des collisions inférieur à celui de Montréal et de Toronto, elle risque de se retrouver au banc des pénalités en raison de la hausse de 3,95 % de son taux entre 2008-2010 et 2010-2012. Montréal a également enregistré une hausse de 3,41 %.
  • Le rapport 2011 sur les accidents automobiles de la ville d'Edmonton indique qu'une personne a été blessée ou tuée dans 14,95 % des accidents survenus dans la ville.[i] À Calgary, le Service de police rapporte qu'une personne a été blessée ou tuée dans 7,43 % des accidents survenus dans la ville en 2011.[ii]
  • Bien que, selon le rapport annuel 2011 du Service de police de la Ville de Montréal, Montréal ait enregistré le taux de fréquence des collisions le plus élevé, on note qu'au chapitre de la gravité, seulement 16,68 % des collisions ont causé des blessures ou des décès.[iii] Les villes d’Ottawaet deTorontoont moins bien fait. En effet, selon le Rapport sur la sécurité routière à Ottawa de 2011[iv] et le Rapport statistique annuel de 2011 du Service de police de Toronto[v], respectivement 24,92 % et 19,87 % des collisions ont causé des blessures ou des décès.

Aucune donnée n'est disponible pour les deux autres villes canadiennes ayant une équipe de la LNH, soit Vancouver et Winnipeg, parce que l'assurance auto y est offerte par une société administrée par le gouvernement.

Pour en savoir plus sur la conduite sécuritaire ou pour obtenir plus de renseignements, visitez le http://bit.ly/TmSJFd

Pour consulter les données intégrales du Défi sur la conduite prudente en milieu urbain, rendez-vous au http://bit.ly/2012-conduite-prudente ou celles sur l'Étude sur la conduite prudente en Ontario, également publiées aujourd'hui, rendez-vous au http://bit.ly/Allstateconduiteprudente2012.

Méthodologie utilisée dans l'étude
Les chercheurs d’Allstate du Canada ont analysé les données sur les réclamations des clients de l’Ontario, du Québec et de l’Alberta ainsi que la fréquence des collisions sur une période de 24 mois – du 1er juillet 2010 au 30 juin 2012 – et les ont comparées à celles de la période du 1er juillet 2008 au 30 juin 2010 pour mettre en lumière le taux de fréquence des collisions dans cinq grandes villes. En analysant ces deux séries de données, Allstate peut établir l’amélioration ou la détérioration des résultats de ces villes.

Les données utilisées prenaient en compte uniquement les réclamations pour collision qui ont donné lieu à une indemnisation. Celles qui avaient été faites au titre de la garantie Accidents sans collision ni versement, par exemple dans les cas d’effraction ou de vandalisme, n’ont pas été comptabilisées. Les études ont porté sur des périodes de deux ans parce qu’elles permettaient de constituer un échantillonnage suffisamment vaste pour que l’analyse soit significative. Le classement tient compte de la fréquence des collisions et non de leur gravité. Les données sur les collisions ont été associées à l’adresse d’immatriculation du véhicule.

Jennifer Fox
Thornley Fallis Communications
416-515-7517, poste 350
Cellulaire : 1-416-473-9565
fox@thornleyfallis.ca

À propos d’Allstate du Canada, compagnie d’assurance  

Allstate du Canada, compagnie d’assurance, est un chef de file parmi les producteurs et les distributeurs de produits d’assurances auto et habitation. La société a été inscrite récemment au palmarès des Employeurs de choix au Canada d’Aon Hewitt. Le réseau en bonnes mainsMDpermet aux consommateurs de joindre Allstate par l’intermédiaire d’une de ses 83 agences présentes dans les communautés, de son site Internet à l’adresse www.allstate.ca ou de son Centre du service à la clientèle au 1-800-allstate. Allstate du Canada est une entreprise socialement responsable qui soutient de nombreux organismes sans but lucratif, notamment Les mères contre l’alcool au volant (MADD Canada), Échec au crime/Info-Crime, Centraide et Jeunes entreprises. En 2010, Allstate du Canada, en partenariat avec l’Association des joueurs de la Ligue nationale de hockey (AJLNH), a créé les Étoiles canadiennes Allstate, un programme de mentorat visant à guider la prochaine génération de joueurs de hockey au Canada. Pour en savoir plus sur Allstate du Canada, visitez www.conseilsenbonnesmains.ca ou www.allstate.ca.

Tags: