La technologie de ventilation de Getinge, une avancée pour les bébés prématurés et les adultes

Née 12 semaines avant terme avec une chance sur deux de survie, Sabina Checketts est devenue médecin en néonatalogie et utilise de nouvelles thérapies et technologies spécifiques dans le but d’améliorer les résultats chez les bébés prématurés. L’une de ces techniques, mise au point par Getinge et dénommée NAVA, utilise des capteurs pour aider les bébés ventilés à respirer plus facilement et plus naturellement ; elle est d’ailleurs de plus en plus utilisée chez les adultes. Une nouvelle étude randomisée démontre que le système NAVA peut considérablement réduire le temps passé sous ventilateur. 

Trente-trois ans après sa naissance prématurée, Sabina Checketts est devenue médecin en néonatalogie à Londres. Le ventilateur qui a aidé Sabina Checketts à survivre était à mille lieues des technologies qu’elle utilise aujourd’hui lorsqu’elle soigne des bébés prématurés. « Nous sommes passés d’un mode de ventilation où on respire à la place du bébé à une technique qui permet de respirer avec lui », nous confie-t-elle.

Regardez l’extrait mettant en scène Sabina Checketts : https://getinge.wistia.com/medias/g0pep93x69

Lorsque les bébés prématurés fragiles luttent pour rester en vie, l’un des problèmes essentiels et auquel la plupart des gens ne pensent pas est la respiration. L’amélioration des ventilateurs a été une avancée cruciale en médecine néonatale ; elle a également eu une incidence majeure sur la réanimation chez les adultes. 

Une assistance ventilatoire qui respire avec le patient, le Neuro-asservissement de la ventilation assistée – NAVA, ou NAVA (neuro-asservissement de la ventilation assistée), a été mis au point par Getinge, leader mondial en technologies dédiées aux réanimations pour les patients nourrissons, enfants et adultes.   

Dans la plupart des unités de réanimation, 20 % des patients nécessitent 80 % des ressources de ventilation, ce qui peut entraîner une augmentation des complications et des effets indésirables.1 Le dispositif NAVA est également homologué pour les adultes et les fonctionnalités qui assurent le succès de cette technique pour les nouveau-nés se transposent parfaitement chez les patients adultes.  

Sherry Courtney, Directrice de recherches cliniques en néonatalogie, travaille avec des bébés prématurés depuis les années 1980. « Le diaphragme est un muscle. Lorsqu’il se contracte, nous commençons à inspirer. Lorsqu’il se détend, nous débutons l’expiration. Le dispositif NAVA détecte ainsi la respiration à l’aide d’un cathéter inséré dans l’estomac et positionné près du diaphragme ».

Des électrodes placées sur le cathéter captent les contractions du diaphragme et déclenchent un signal presque instantané indiquant que le patient veut respirer. Le ventilateur délivre alors l’air de manière synchrone. Et lorsque les électrodes captent la fin des contractions du diaphragme, le ventilateur permet l’expiration.  

« Le NAVA offre juste une assistance minime, en fonction de la respiration. Le patient peut respirer à son rythme », explique Sherry Courtney. 

Les adultes sous ventilateur arrivent généralement avec un diaphragme qui fonctionne, mais qui s’affaiblira plus rapidement si la machine respire à leur place pendant trop longtemps. Miray Kärnekull, Directeur médical chez Getinge, explique que les technologies de ventilateur de pointe telles que la solution NAVA sont utilisées régulièrement chez des patients adultes en Europe pour maintenir les muscles de leur diaphragme en activité.

Un très récent essai randomisé multicentrique a d’ailleurs démontré une réduction significative de la durée de ventilation et des échecs d’extubation chez des patients souffrant d’une insuffisance respiratoire aigüe placés sous ventilateur en NAVA comparé à des patients placés sous ventilation mécanique protectrice pulmonaire conventionnelle.

En savoir plus sur les résultats de la nouvelle étude indépendante sur le NAVA : https://www.ncbi.nlm.nih.gov/pmc/articles/PMC7474954/pdf/134_2020_Article_6181.pdf

« En plus de contribuer à maintenir le tonus du diaphragme, la synchronie de la ventilation NAVA évite au patient de devoir lutter contre le ventilateur », poursuit Miray Kärnekull. « Pour éviter cela, les adultes doivent généralement être sous sédatif. Avec le NAVA, les médecins peuvent limiter l’administration de sédatifs, favorisant ainsi un sevrage plus précoce avec moins de complications. »  

« Cette technologie est sans équivalent», indique Miray Kärnekull. « Le système NAVA permet au clinicien de personnaliser non seulement la ventilation, mais également le processus de sevrage pour les patients adultes. »

Ces avancées significatives ont permis à des médecins comme Sabina Checketts de sauver encore plus de vies. Sabina Checketts a décidé de devenir médecin très tôt, alors que sa mère lui montrait un homme dans la rue marchant sur le chemin de l’hôpital, en lui précisant : « C’est le médecin qui t’a sauvé la vie ». Elle s’appuie sur cette expérience comme source de positivité pour les familles des bébés qu’elle soigne.  

« Vous savez, quand je parle aux parents du fait que j’étais prématurée, il y a toujours un sentiment de surprise, voire un choc. Ah... et vous êtes médecin ? », ajoute-t-elle. « Je trouve que c’est une jolie façon de leur dire qu’une naissance prématurée ne présage pas des capacités d’un enfant. »

« Les progrès réalisés ces 10, 15 ou 20 dernières années ont en effet permis d’améliorer considérablement les résultats. Quand ils me voient, devenue médecin en néonatalogie, je pense leur donner un sentiment d’espoir et des perspectives. » 

En savoir plus sur la technologie NAVA.

 ----

  1. Icuregswe.org. (2016). Start - SIR-Svenska Intensivvardsregistret. Disponible à l’adresse suivante : http://www.icuregswe.org/en/ [page consultée le 2 décembre 2015]. 

Coordonnées :

Caroline Vayssettes, Head of Marcom South West Europe
Téléphone : +33 (0)2.38.25.88.88.
E-mail : caroline.vayssettes@getinge.com 

Présentation de Getinge

Convaincu que tout le monde devrait pouvoir bénéficier des meilleurs soins possibles, Getinge propose aux établissements de santé et de sciences de la vie des solutions visant à améliorer les résultats cliniques et à optimiser les flux de travail. La gamme de produits est destinée aux soins intensifs, aux procédures cardiovasculaires, aux blocs opératoires ainsi qu’aux services de retraitement stérile et des sciences de la vie. Avec plus de 10 000 employés dans le monde, Getinge commercialise ses solutions dans plus de 135 pays.

PUB-2020-0192-A, version de septembre 2020

S’abonner

Documents et liens