Deux pirogues congolaises interpellées dans les eaux territoriales gabonaises

Pour diffusion immédiate
Mardi 13 septembre 2016

L’équipage du M/Y Bob Barker de Sea Shepherd a aidé les autorités gabonaises à intercepter deux pirogues illégales de pêcheurs opérants au large du Gabon, en Afrique centrale et occidentale.

Ces interpellations ont été rendues possibles grâce à l’action coordonnée menée par la Marine nationale gabonaise, l’Agence de surveillance de la pêche (ANPA) et Sea Shepherd afin de protéger la frontière entre le Gabon et la République démocratique du Congo des incursions menées par des navires de pêche illégaux.

Au moment de l’interpellation, les pirogues congolaises étaient en pleine opération de pêche illégale, avec des filets maillant, dans les eaux territoriales gabonaises. Les canoës en bois, avec à leur bord 11 pêcheurs originaires du Congo, du Bénin et du Ghana, étaient en possession d’environ 150 requins, dont deux espèces en voie de disparition : le requin-marteau halicorne et le requin pointe-noire, ainsi que des raies mantas dans les cales à poissons.

Après les interpellations, le M/Y Bob Barker a escorté les pirogues jusqu’à Mayumba au Gabon où elles seront retenues le temps de l’enquête.

Lancée en avril, l’Opération Albacore est une campagne conjointe entre Sea Shepherd, le Gabon et, depuis peu, São Tomé et Príncipe et qui a pour objectif la lutte contre la pêche illicite, non déclarée et non réglementée (INN) dans le golfe de Guinée.

Depuis l’ouverture de la saison 2016 de la pêche au thon, des marines de la Marine nationale et des officiers de l’ANPA ont travaillé main dans la main avec l’équipage de Sea Shepherd à bord du M/Y Bob Barker pendant les opérations de patrouilles dans les eaux du Gabon, sous la direction du gouvernement gabonais.

En août, les autorités de São Tomé et Príncipe se sont associées à la mission de l’Opération Albacore, suite à un accord signé avec le Gabon fin 2015 afin d’étendre la zone de surveillance et accroître la protection de l’habitat, fragile, du thon dans la région. Le navire M/Y Bob Barker fourni par Sea Shepherd est, selon l’accord conclu, un outil d’application de la loi.

Le capitaine Peter Hammarstedt, directeur de la campagne de l’Opération Albacore, a déclaré : « il y a trois mois, un raid nocturne mené par les autorités gabonaises, assistées de Sea Shepherd, a permis l’arrestation de trois chalutiers illégaux originaires du Congo. L’interpellation, récemment, de deux pirogues équipées de filets maillant pour pêcher des requins en voie de disparition montre qu’il est essentiel de maintenir en permanence des patrouilles pour, à la fois, détecter et prévenir la pêche illégale. »

Personne à contacter pour toute information complémentaire :
Peter Hammarstedt, Sea Shepherd Global

E: peter@seashepherd.org.au

###

Sea Shepherd Global

Fondée en 1977, Sea Shepherd est une organisation internationale à but non lucratif de protection de la vie marine. Notre mission est de mettre fin à la destruction des habitats naturels et au massacre des espèces marines qui peuplent les océans du monde entier, afin de protéger et préserver les espèces et les écosystèmes.

Sea Shepherd emploie des tactiques d’action directe pour enquêter, documenter et agir, lorsque la situation l’exige, dans le but d’exposer et de s’opposer aux activités illégales observées en haute mer. En sauvegardant la biodiversité et l’équilibre fragile des écosystèmes marins, Sea Shepherd a pour objectif d’en assurer la survie pour les générations futures.

Tags:

S’abonner

Multimédia

Multimédia