Un palangrier espagnol détenu à São Tomé dans la cadre de l’Opération Albacore

COMMUNIQUE DE PRESSE

Pour diffusion immédiate
Mercredi 10 août 2016

Un palangrier espagnol détenu à São Tomé dans la cadre de l’Opération Albacore

Le 6 août, le palangrier espagnol Alemar Primero a été arraisonné dans les eaux appartenant à l’Etat insulaire de São Tomé et Príncipe, situé en Afrique de l’Ouest, par les autorités de l’île avec l’aide de l’équipage de Sea Shepherd et des officiers gabonais de surveillance des pêches.

Bien que le palangrier détenait un permis pour pêcher du “thon et des espèces similaires”, des inspections ont révélé que ses cales étaient remplies de requins, principalement des requins bleus, une espèce considérée comme “quasi-menacée” selon l’UICN. De nombreux ailerons avaient déjà été séparés des corps, une violation présumée du règlement de l’Union européenne 1185/2003 et de l’amendement 605/2013 relatifs à l'enlèvement des ailerons et exigeant que les requins soient débarqués avec leurs ailerons naturellement attachés au corps.

Les autorités de São Tomé ont ordonné au palangrier de remonter son matériel de pêche, de relâcher ses prises et de se rendre à São Tomé pour procéder à l’enquête. Le palangrier a été escorté à São Tomé par le navire de Sea Shepherd M/Y Bob Barker avec quatre marines à bord pour assurer la sécurité.

Le 7 août, l’Alemar Primero est arrivé à Neves, un village de pêcheurs, où il restera tout le long de l’enquête, tandis que le M/Y Bob Barker recommencera ses patrouilles.

Depuis avril 2016, dans le cadre de l’Opération Albacore, Sea Shepherd aide le gouvernement du Gabon à lutter contre la pêche illicite, non déclarée et non réglementée (INN) en mettant à disposition le M/Y Bob Barker en tant que patrouilleur civil hauturier dans les eaux gabonaises, sous la direction du gouvernement gabonais.

En août, São Tomé et Príncipe s’est associé à l’Opération Albacore et a envoyé deux marines et un observateur des pêches rejoindre l’équipage de Sea Shepherd, les marines et les officiers gabonais de surveillance des pêches à bord du Bob Barker, dans le but d’intensifier les opérations de patrouilles contre la pêche INN dans le golfe de Guinée.

###

Personne à contacter pour toute information complémentaire et toute demande d’interview : 
Peter Hammarstedt, Sea Shepherd Global
E: peter@seashepherd.org.au

Sea Shepherd Global

Fondée en 1977, Sea Shepherd est une organisation internationale à but non lucratif de protection de la vie marine. Notre mission est de mettre fin à la destruction des habitats naturels et au massacre des espèces marines qui peuplent les océans du monde entier, afin de protéger et préserver les espèces et les écosystèmes.

Sea Shepherd emploie des tactiques d’action directe pour enquêter, documenter et agir, lorsque la situation l’exige, dans le but d’exposer et de s’opposer aux activités illégales observées en haute mer. En sauvegardant la biodiversité et l’équilibre fragile des écosystèmes marins, Sea Shepherd a pour objectif d’en assurer la survie pour les générations futures.

Tags: