Collecte et recyclage des masques usagés : une solution respectueuse de l’environnement

L’UGAP propose une solution clé en main visant à collecter les masques sur les lieux de travail et sites recevant du public. Cette prestation, s’appuyant sur le marché « Fournitures de bureau » de Lyreco, profite du réseau de transporteurs pour récupérer les conteneurs et assure ainsi une emprunte carbone optimisée.

Grâce au système logistique de Lyreco, l’UGAP est désormais en mesure de proposer une solution simple et sécurisée pour la collecte et le recyclage des masques usagés.   « Rapidement s’est posée la question de la récupération et du recyclage de ce nouveau déchet que constituent les masques jetables. Aussi, dans le cadre du marché fournitures de bureau avec Lyreco, l’UGAP propose une solution clé en main, à l’échelle nationale, pour collecter ce nouveau déchet et l’acheminer à son partenaire recycleur, qui les traite puis les réinjecte dans l’industrie française » explique Stéphanie Montfort, chef de produits Equipement général à l’UGAP.

Un intérêt fort de la part des acteurs publics

Rapidement, de nombreuses collectivités ont manifesté leur intérêt pour cette solution. Pour exemple, en mars dernier l’établissement public d'aménagement Paris-Saclay a réparti au sein de son établissement 6 conteneurs de 47 litres pouvant recueillir entre 300 et 350 masques : « 95% de nos commandes se font à l’UGAP, il était donc normal de passer commande à la centrale d’achats. L’offre était également bien adaptée à notre établissement et disponible rapidement » explique Alexandre Humann, responsable adjoint des Services Généraux de l’EPA Paris-Saclay.

Une solution respectueuse de l’environnement

Cette collecte s’appuie sur la force de livraison de Lyreco pour récupérer les bornes de collecte sur le principe de la logistique inversée. Lyreco profite de ses tournées de livraison quotidiennes partout en France pour collecter les conteneurs lorsqu’ils sont pleins, afin de les acheminer jusqu’au partenaire recycleur Cosmolys. L’emprunte carbone de ce dispositif est donc optimisée, les livreurs ne rentrent pas à vide et cela ne nécessite pas de déplacements supplémentaires.

Acheminés chez Cosmolys, spécialiste de la gestion des déchets d'activités de soin à risques infectieux (DASRI) situé dans les Hauts-de-France, les déchets sont triés et valorisés selon leur typologie, puis réinjectés dans l’industrie française.

S’abonner

Multimédia

Multimédia

Documents et liens