L’étude du cycle de vie le prouve: le gobelet en carton a la plus faible empreinte carbone - et le recyclage permet de la réduire davantage encore

Huhtamaki a pris part à une étude d’analyse du cycle de vie portant sur l’empreinte carbone totale de différents types de gobelets utilisés pour le café. Selon cette étude, les gobelets en carton ont souvent la plus faible empreinte carbone, et le recyclage la réduit encore de 54 %. Huhtamaki a récemment lancé le gobelet FutureSmart, réalisé en carton 100 % recyclable enduit de polyéthylène végétal.

Cette analyse du cycle de vie (ACV) des gobelets en carton a été réalisée en 2018-2019 par VTT Technical Research Centre of Finland Ltd. Elle a été commandée par Huhtamaki et le fabricant finlandais de carton Stora Enso.

« Dans de nombreux usages quotidiens, les gobelets en carton ont la plus faible empreinte carbone et offrent une sécurité alimentaire plus élevée – ils sont toujours hygiéniques. Globalement, l’empreinte carbone d’un gobelet en carton est faible par rapport à la nourriture elle-même. Prenons par exemple un café au lait à emporter : le gobelet en carton ne représente que 4 % de l’impact climatique. Les 96 % restants correspondent à la production du café et du lait et à l’énergie nécessaire pour préparer la boisson », explique Richard Ali, Directeur du Développement durable pour Huhtamaki Foodservice Europe-Asie-Océanie.

L’étude portait essentiellement sur deux scénarios principaux : les gobelets en carton utilisés dans un café ou pour les cafés à emporter. Les gobelets en carton ont été comparés à des tasses en céramique, pour les cafés consommés sur place, et à des tasses réutilisables, en plastique ou en métal, pour les cafés à emporter.

Le lavage de la vaisselle représente la majeure partie de l’impact climatique d’une tasse en céramique

L’efficacité du lavage est le facteur le plus important intervenant dans l’impact climatique des tasses en céramique et représente plus de 90 % de l’impact climatique total. En totalisant les impacts des matières premières, la production ainsi qu’un lavage efficace de la tasse, une tasse en céramique doit être utilisée au moins 350 fois avant de produire une empreinte carbone inférieure à celle d’un gobelet en carton.

Si le gobelet en carton est recyclé après utilisation, ou si 80 % du matériel est recyclé après utilisation, il représente toujours la meilleure option du point de vue du changement climatique.

De plus, l’efficacité ou l’inefficacité du lavage d’une tasse n’a pas seulement des conséquences en termes d’impact climatique, mais également en termes d’hygiène et de sécurité alimentaire en générale. Les gobelets en carton sont toujours hygiéniques et leur utilisation est toujours sécuritaire.

Les tasses en plastique réutilisables pour les consommations à emporter

Dans le cas d’un café à emporter, les gobelets en carton ont été étudiés avec un couvercle en plastique, permettant de transporter la boisson en toute sécurité. L’étude montre qu’une tasse en plastique réutilisable doit être utilisée au moins 20 fois avant d’avoir un impact climatique plus faible qu’un gobelet en carton.

Si le gobelet en carton est recyclé après utilisation et/ou est recouvert d’un film en polyéthylène (PE) végétal, le nombre d’utilisations d’une tasse en plastique réutilisable, pour atteindre le point d’équilibre, augmente pour atteindre 32 à 36 fois.

Le recyclage et les nouveaux matériaux réduisent l’empreinte carbone

La solution de fin de vie a un impact majeur sur les émissions de CO2 des gobelets en carton. Lorsque les gobelets avec film PE sont 100 % recyclés, l’empreinte carbone (de ces gobelets) peut être réduite de 54 %. En Europe, le taux moyen de recyclage est de 36%.  La fibre de bonne qualité utilisée pour les gobelets en carton peut être recyclée jusqu’à 7 fois.

Huhtamaki développe également de nouvelles solutions pour réduire d’avantage l’impact climatique des gobelets.
 « Chez Huhtamaki, nous sommes passionnés par la durabilité de nos produits.  Nous avons lancé le nouveau gobelet en carton FutureSmart, entièrement fabriqué à partir de matériaux végétaux. Le carton est issu de forêts certifiées PEFC, gérées de façon durable, et le revêtement intérieur du gobelet est en polyéthylène végétal. Le gobelet en carton est 100 % renouvelable. Selon l’étude, ce type de gobelet en carton enduit de polyéthylène végétal est la meilleure option en termes d’impact sur le changement climatique », ajoute Richard Ali.


Pour plus d’informations, téléchargez Etude approfondie des gobelets de café en carton Analyse du cycle de vie.

Pour plus d’informations

Richard Ali
Sustainability Director, Huhtamaki Foodservice Europe-Asia-Oceania
+44 (0) 7387 261412
richard.ali@huhtamaki.com

S’abonner