COSEL lance des alimentations à fiabilité accrue pour les applications industrielles

[La série PDA de COSEL est 100% compatible avec la forme, l'ajustement et la fonction de la série PBA.]Conçue pour des applications internationales, la série PDA a une plage de tension d'entrée de 85VAC à 264VAC monophasé et répond aux normes de sécurité avec une plage de tension d'entrée de 100-240VAC (50/60Hz). Le PDA15F de 15W, le PDA30F de 30W et le PDA50F de 50W sont disponibles en trois tensions de sortie, 5V, 12V et 24V avec des courants de sortie correspondants. La tension de sortie peut être ajustée par un potentiomètre intégré. La série PDA bénéficie d'une topologie de commutation quasi-résonante optimisée et offre un rendement allant jusqu'à 87,5% à 230VAC et à charge nominale. Par rapport au modèle original PBA, le gain d'efficacité est de plus de 5 points de pourcentage, ce qui permet de réduire la dissipation de chaleur et, par conséquent, d'augmenter la fiabilité du système. La série PDA comprend une limitation du courant d'appel, une protection contre les surintensités avec rétablissement automatique lorsque le défaut est éliminé, et une protection contre les surtensions. Basée sur une topologie optimisée, la série PDA n'a pas de PFC actif intégré, ce qui ne l’empêche pas d’être entièrement conforme à la norme IEC61000-3-2 (Classe A). Les alimentations sont conçues pour fonctionner dans une large gamme de températures allant de -20 à +70 degrés C et peuvent être montées dans n'importe quelle orientation, bien qu'un déclassement puisse s'appliquer en fonction de la température ambiante et de l'environnement. La série PDA est conforme aux normes FCC-B, VCCI-B, CISPR11-B, CISPR32-B, EN55011-B et EN55032-B dans les tests d'émission par conduction. Tous les modèles ont une tension d'isolation entrée-sortie de 3 000 VAC, une tension entrée-mise à la terre du chassis (FG) de 2 000 VAC, et une tension sortie-mise à la terre du cadre de 500 VAC. La série PDA est intégrée dans un châssis en tôle d'acier galvanisé et un couvercle de fermeture est disponible en option "N". Conçu pour être utilisé dans des applications exigeantes où l'espace est souvent limité, le PDA15F mesure seulement 31 X 78 X 85mm (1.22 X 3.07 X 3.35 pouces) et pèse 180g maximum sans couvercle, et 210g avec couvercle. Le PDA30F mesure 31 X 78 X 103 mm (1,22 X 3,07 X 4,06 pouces) et pèse 250 g maximum sans couvercle, et 280 g avec couvercle. Le PDA50F mesure 31 X 82 X 120mm (1.22 X 3.23 X 4.72 pouces) et pèse 330g max sans couvercle, et 370g avec couvercle. La série PDA est rétro-compatible avec la série PBA en termes de forme, d'ajustement et de fonction et est mécaniquement interchangeable. Les PDA15F, PDA30F et PDA50F conviennent à une large gamme d'applications, notamment la mesure et le contrôle des processus, la surveillance des machines, les dispositifs d'affichage et une variété d'équipements industriels. Ils sont conformes aux normes RoHS et basse tension et portent les marques CE et UKCA. Liens connexes :https://www.coseleurope.eu/Products/AC-DC/PDA 

Le PDG d'AddSecure remporte le titre de Directeur IoT de l'année aux IoT Global Awards 2024

AddSecure , l'un des principaux fournisseurs européens de connectivité IoT sécurisée et de solutions intégrées, est fier d'annoncer que son PDG, Stefan Albertsson, a été honoré du titre prestigieux de Directeur IoT de l'année lors de la dernière édition des IoT Global Awards. Les IoT Global Awards est un événement de renommée mondiale qui célèbre l'excellence et l'innovation dans le domaine de l'IoT. Chaque année, un panel de juges indépendants et qualifiés sélectionne les meilleures entreprises, start-ups et leurs dirigeants du secteur de l'IoT, parmi des centaines de candidatures. Lors des IoT Global Awards 2024, Stefan Albertsson a été nommé lauréat du très convoité prix « IoT Executive of the Year ». Cette catégorie vise à récompenser le dirigeant IoT le plus créatif, innovant, dynamique ou inspirant, capable non seulement d’accroître les ventes au sein de son organisation, mais également de faire progresser le secteur de l'IoT dans son ensemble. La nomination pour ce titre mentionnait : En seulement dix ans, Stefan Albertsson a transformé une entreprise suédoise autrefois modeste, spécialisée dans la surveillance des transmissions d'alarmes, en une entreprise multinationale de l'IoT d'une valeur de 200 millions d'euros. Convaincu que l'IoT sécurisé est essentiel pour transformer la société, S. Albertsson a fondé un groupe d'entreprises unique dédié à avoir un impact positif dans un monde de plus en plus connecté. À la tête de son équipe de plus de 1 100 AddSecuriens, S. Albertsson reste fidèle à sa devise « L’imagination est notre seule limite ». Il poursuit l'amélioration du portefeuille avec des solutions innovantes et développe de nouveaux secteurs verticaux de l'IoT. « Recevoir le prix de Directeur IoT de l'année est un immense honneur que j'accepte au nom de toute l'équipe AddSecure. Nos employés dévoués, talentueux et travailleurs ont été les moteurs de notre forte croissance alors que nous accomplissons notre mission de rendre le monde plus sûr, plus intelligent et plus durable grâce à des solutions IoT sécurisées", a déclaré Stefan Albertsson. En plus de cette reconnaissance individuelle, AddSecure a également été nominé dans la catégorie « Sécurisation de l'IoT » pour les performances et l'innovation exceptionnelles de sa plateforme de connectivité IoT, Link. Pour consulter la liste complète des gagnants des IoT Global Awards veuillez suivre ce lien : IoT Global Awards Winners  Plus d'informations sur la Plateforme de connectivité IoT AddSecure Link ici 

Idées reçues sur l’assurance santé animale

D’après une récente enquête* menée par la compagnie d’assurance Agria auprès de propriétaires de chiens et de chats non assurés, un quart des personnes interrogées déclarent que leur animal est en bonne santé et qu’il n’a de ce fait pas besoin d’assurance. Par ailleurs, plus d’un tiers des propriétaires de chiens sondés pensent qu’il est plus utile de mettre de l’argent de côté en cas de coup dur tandis que 4 propriétaires de chats sur 10 pensent que l’assurance pour animaux coûte trop cher. Cela étant, malgré la persistance de certaines idées reçues, on constate que l’assurance pour animaux se démocratise en France et que les propriétaires n’ayant jamais entendu parler d’assurance pour leur animal sont désormais très minoritaires. Tour d’horizon des idées reçues sur l’assurance santé animale « Mon animal est en bonne santé, je n’ai pas besoin d’assurance » Parmi les raisons pour lesquelles certains propriétaires choisissent de ne pas prendre d’assurance pour leur animal, on retrouve le fait que l’animal soit en bonne santé et que les visites chez le vétérinaire se fassent rare. Cependant, outre les visites vaccinales ou les bilans annuels de santé (pouvant être pris en charge par l’assurance dans le cadre des soins dits de prévention) l’assurance santé animale aide aussi à faire face en cas de maladie ou d’accident, par définition imprévus. « Je préfère mettre de l’argent de côté au cas où » Certains propriétaires de chiens et de chats anticipent les éventuels problèmes de santé de leur compagnon à quatre pattes et prévoient de mettre chaque mois une somme d’argent de côté au cas où un imprévu devait arriver. Le risque étant que les économies soient insuffisantes pour payer les fractures vétérinaires, notamment lorsque l’animal prend de l’âge ou s’il doit faire l’objet d’un suivi ou développe une maladie chronique. « L’assurance santé animale coûte cher » Agria propose des assurances Sur-Mesure à partir d’une vingtaine d’euros par mois pour un chien et d’une dizaine d’euros par mois pour un chat. Le prix de l’assurance varie en fonction de certains critères, dont la race et l’âge de l’animal assuré, mais également en fonction des options choisies par le propriétaire : type d’assurance, plafond de remboursement annuel, franchise. C’est le propriétaire qui construit la formule la mieux adaptée aux besoins de son animal et selon le budget qu’il souhaite consacrer. *A propos de l’enquête Enquête en ligne menée en novembre 2023 par la société de recherche Xtreme pour le compte d’Agria auprès de 820 propriétaires de chiens et de chats.